Exposition invitée au Château d’Espelette Août 2015 “Antxon 2015”

Panneau crée par mes soins pour cette exposition.

Après un gros travail d’aménagement pour la présentation des œuvres de Antoine de Leyva et tout spécialement son grand panneau d’aquarelles sur toile inspirées du Japon, et un vernissage réussi, nous avons reçus de nombreuses visites de touristes français et étrangers en vacances cet été à Espelette ou dans des environs. Encore un grand merci à Antoine de Leyva pour sa chaleureuse invitation et à Begi Argi pour son accueil !

 

 

Table du vernissage.

 

 

Véronique Jeanne Demarbre à l’exposition “Antxon 2015” au Château d’Espelette devant ses tableaux.

 

Belle aquarelle enluminée de Chevalier dans ma Galerie Portfolio . Ne la ratez pas!

dimension: 30 x 40 cm

Interprétation d’une miniature d’une miniature antérieure “faite à partir d’un Fac-similé partiel d’une copie d’un chevalier extrait du Livre des Tournois, réalisé vers 1460)”. (Collection particulière).

Ne ratez pas l’interprétation que j’ai réalisée d’une très belle miniature d’un chevalier, extrait du Livre des Tournois (vers 1460), à l’aquarelle sur papier végétal, enluminé aux feuilles d’or et de palladium.

Il se trouve dans Galerie Portfolio 2 Enluminures.

Merci.

Salon des Arts 2015 organisé par KLIHO, du 3 au 11 octobre de 15h à 18h.

 

IMAG0764

Le Salon des Arts 2015 organisé par l’association KLIHO a ouvert ses portes le samedi 3 octobre. Le vernissage s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse où de nombreux exposants se sont retrouvés avec plaisir pour des échanges amicaux et artistiques.

Dans la grande salle de la Maison pour Tous de HALSOU, décorée des œuvres d’artistes adhérents de Kliho, sont présentés des ouvrages traditionnels ou originaux.  Dix huit métiers d’art sont représentés : fabricant de makhila (Bergara), bijouterie et joaillerie (Boris Popovic), chocolats (Puyodebat), sellerie et harnachement (Eric Marchiset), ébénisterie (Peio Hirigoyen- atelier Banaka), vitraux et mosaïques (Jean-François Perry), encadrements d’art (L’atelier de Titanne), couture et création (Julie Chantoiseau), tourneur sur bois (N. Mareau), décoratrice de porcelaines (Denise Larre), boutis (Eve Dupin), graveur et sculpteur sur pierre (Benjamin Baudry), céramiste sculpteur ( Cécile Guédon), peintre sur soie ( Maïté Cavalli), verrier d’art (Francis Abadie) , marqueteur (André Piquard).

Au total 48 exposants sont inclus les peintres participants. Aujourd’hui dimanche, 55 visiteurs sont venus faire un tour au salon.

Lors de ce salon, j’expose trois oiseaux (Autour à longue queue, Gobe-mouche à lunettes et Moucherolles pommarés) ainsi que deux paysages que j’ai peins cette année dans la nature lors de concours de peinture en plein air: Le Mont Ursuya (Itxassou) et le parc des Berges de Saint-Pée-sur-Nivelle. Ces cinq tableaux sont peins à l’aquarelle fine de haute qualité et sur papier Arches 300 mg grains pressé à chaud (oiseaux) ou à froid (paysages).Un quatrième oiseau intitulé Coq de Bruyère réalisé en technique mixte et plus moderne est également exposé (voir la Galerie Série Oiseaux et de Série Paysages pour visualiser ces tableaux).

Le salon reste ouvert chaque jour de 15h à 18h jusqu’au dimanche  11 octobre. Venez découvrir les techniques artisanales de la peinture sur porcelaine (voir Madame Larre ci-dessous, lors de son atelier) et boutis, qui vous seront expliquées sur place lors de démonstrations!

Lors de cette exposition, vous pourrez également achetez! Sachez qu’aucune commission n’est prélevé par Kliho.

Pour plus d’informations, consultez le site de Kliho : http://www.mapado.com/halsou/salon-des-arts-2015

Je remercie sincèrement Mesdames Monique Lorin de Reure et Cristine Popovic qui m’ont permis de participer à ce beau Salon organisé par Kliho.

 

Peinture sur porcelaine avec Madame Denise Larre.

Peinture sur porcelaine avec Madame Denise Larre.

 

 

68ème Salon d’Automne du Cercle des Amis de l’Art Boucau – Tarnos du 28/09/15 au 12/12/15

C’est dans la bonne humeur que le vernissage du 68ème Salon d’Automne organisé par le Cercle des Amis de l’Art BOUCAU-TARNOS a eu lieu samedi 27 septembre 2015 à 18h, à la Salle Paul Vaillant Couturier de Boucau avec pour invitée d’honneur, Nane, artiste bayonnaise autodidacte reconnue, qui a exposé dans le monde entier, d’une grande sensibilité artistique.

L’exposition reste ouverte jusqu’au 12 octobre 2015.

Lors de ce salon, j’expose une enluminure inspirée d’un retable peint par Bernat Martorell, peintre catalan au XIVième siècle. Vous pouvez visualiser cette enluminure dans la Galerie Série Enluminure de ce site.

Pour plus d’informations sur les œuvres exposées lors de ce salon : http://caabt.asso-web.com/149+exposants-68e-salon-dautomne.html

 

 

 

 

La Brocante des peintres 05/09/2015

DSCF8034

La Brocante des peintres, rencontre annuelle organisée par l’association UR BEGI, a eu lieu le 5 septembre 2015 dans le parc du château Lota d’Ustaritz, de 10 heures à 18 heures. Elle a été pour tous l’occasion d’échanger une nouvelle fois sur nos talents artistiques réciproques ainsi que sur de nombreux autres aspects.

Les médiums des œuvres présentées par les artistes ont été variés: huile , aquarelle, acrylique, pastel,mine de plomb, collage et photographie! Des stands de boissons, poulet frites, talos et cookies ont été proposés aux plus gourmands à l’heure du déjeuner.

Je remercie toutes les personnes qui sont venues me rendre visite et tout spécialement Madame et Monsieur Barral d’Ustaritz, qui ont accepté de faire cette photo de mon stand lors de cette agréable journée.

 

 

 

 

 

Le Journal du Sud Ouest 23/07/2015

Le rêve d’une exposition

2076473_357_10368558_800x400

Odette, Antoine, Véronique, André. Quelques peintres de l’exposition. © Photo M. B

Le rêve. Telle est l’inspiration de cette nouvelle exposition de peintures, imaginée par l’association Begi Argi, en place au château jusqu’au 14 août. Ce 16 juillet, le vernissage réunissait les peintres adhérents ainsi que les partenaires depuis toujours, l’institut culturel basque et la municipalité d’Espelette. Une ambiance peu ordinaire pourtant pour cette nouvelle édition puisque Roger Bravard a quitté ce monde le 17 juin dernier à 92 ans, allant ainsi rejoindre son épouse Claire Boustingorry-Bravard qui elle aussi a œuvré longuement au sein de cette belle association Begi Argi.
Dans son discours, son nouveau président, Antoine de Leyva a souligné l’importance de ce peintre, l’origine du mouvement des Sanzistes : « En 1945, au lendemain de la Première Guerre mondiale, Roger est l’un des leaders des Sanzistes, mouvement artistique fort méconnu du grand public. C’est un groupe de jeunes lyonnais, épris de modernité et de liberté, désireux de bousculer le monde de l’art avec insouciance et bonheur. Ces peintres qui se nomment entre autres Cottavoz, Fusaro ou Bravard se disaient n’être ni impressionnistes, ni fauvistes, ni surréalistes. Sans iste en somme ! »

Un bel hommage lui est donc rendu avec quelques œuvres magistrales… un tout petit nombre au regard des 900 à 1 000 toiles qui reposent chez lui. Annie Dunat, Maithe Inthamoussou, Odette et Léon Darraïdou, Antoine de Leyva, entre autres lui ont une nouvelle fois exprimé toute leur sympathie et cette exposition riche de couleurs et de styles atteste une fois de plus que l’art n’est pas fait pour rester dans un placard. Les artistes expriment ici tout leur talent, Odette Gencey-Darraïdou prêtant sa «Paix», aux couleurs magnifiques, d’après Chagal, Véronique Demarbe, ses aquarelles, Mona Miranda, ses collages, Maïté Delboy et Maruka, leurs explorations abstraites et André Piquard, son œuvre magistrale, la maison de ses rêves, aux 3 000 heures de travail.

Mathilde Bauthier

Exposition à voir au château de 14 heures à 18 heures du lundi au vendredi inclus.

Le Journal du Sud Ouest 06/10/2014

« Quand je peins, je m’envole au premier trait »

phjso

Véronique Demarbre est l’une des artistes régulièrement invités par Ur Begi. © Photo Photo Belxa

Véronique-Jeanne Demarbre, lorsque le temps lui en donne l’occasion, dessine. Des petits oiseaux et des motifs figuratifs animaliers suscitant l’intérêt, notre portraitiste étant psychologue de formation ! Rencontrée lors la Journée artistique organisée par Ur Begi le 6 septembre dernier, elle nous livre aujourd’hui ses secrets.

« Sud Ouest ». Véronique, quelles sont les origines de votre don artistique ?

Véronique Demarbre. J’ai grandi en Lorraine dans une famille d’artistes non professionnels, peintres et musiciens ; mon père avait étudié les Beaux-Arts sans toutefois pu achever sa carrière. Il a surtout dessiné et peint des paysages et des scènes urbaines parisiennes, de Charente-Maritime et du Pays basque.

Ma mère peignait des portraits à l’huile. Institutrice, elle pratiquait les arts plastiques au quotidien. Je me souviens encore des longues fins de semaines à admirer leurs peintures avec mon petit bloc pour pratiquer à côté de mon père ou de ma mère. J’ai étudié le dessin, la peinture et la musique à l’école et en écoles jusqu’au baccalauréat. J’ai arrêté au début de mes études universitaires…

Une formation complémentaire aura dû dès lors être nécessaire ?

Oui, j’ai eu la chance extraordinaire de pouvoir participer aux activités du maître enlumineur héraldique Max-Roger Guéguen, qui a suivi mes pas artistiques et m’a poussé à débuter dans l’art animalier.

J’ai d’abord reproduit en miroir certains oiseaux de Jean-Gabriel Prêtre (Voyage de la Coquille), puis je me suis lancée à peindre mes propres compositions d’oiseaux, fauves, chats, fleurs, paysages urbains et maritimes, usant de diverses techniques, comme l’encre, la pierre noire ou le crayon à l’aquarelle.

J’ai gagné le prix des peintres en plein air en peignant sur place le Château Haltya à Ustaritz lors de la Ballade des artistes organisée par l’association Ur Begi.

Je participe le plus régulièrement possible aux expositions de cette association ainsi que de celles du Cercle des amis de l’Art Boucau-Tarnos et je suis membre d’Arcad.

Arthérapie

En tant que psychologue et artiste, Véronique Demarbre a observé que l’art soigne et guérit de nombreuses blessures de l’âme et elle s’intéresse aux effets de l’art-thérapie sur l’apaisement émotionnel. « Quand je peins, je m’envole aux premiers traits ! » Un état d’esprit privilégié !

Recueilli par Belxa